Life is Strange, une expérience vidéoludique indescriptible

2015 a été une année riche en nouveautés et en surprises dans le secteur des jeux vidéo. Des concepts innovants sont nés, au point de venir chambouler nos habitudes et titiller nos émotions. C’est le cas de Life is Strange, un jeu vidéo épisodique indépendant développé par la société française Dontnod, qui révolutionne le concept des jeux narratifs à choix en permettant au joueur de remonter dans le temps afin d’influencer le passé, le présent et l’avenir. Je vous présente mon coup de cœur de l’année, mais aussi le coup de cœur de toute la rédaction !

Caractéristiques du jeu Life is Strange

  • Support : PC, PS3, XBOX 360, PS4, Xbox One
  • Genre : Aventure, Point and Click
  • Editeur : Square Enix
  • Développeur : Dontnod
  • Date de sortie : 30 janvier 2015 (premier épisode) – 20 octobre 2015 (épisode final)
  • PEGI : 16

Life is Strange : le synopsis

Life is Strange est un jeu d’aventure épisodique dans lequel le joueur incarne Max Caulfield, 18 ans, et étudiante en photographie à l’université de Blackwell.

Maxine « Max » Caufield, l’héroïne du jeu Life is Strange.

Maxine « Max » Caulfield, l’héroïne du jeu Life is Strange.

Dès le premier épisode, l’héroïne découvre qu’elle possède le pouvoir de remonter dans le temps lorsque Chloé Price, son amie d’enfance, se fait tirer dessus. Parvenant à la sauver, Maxine renoue rapidement avec sa meilleure amie, perdue de vue depuis plusieurs années. Les deux amies vont alors s’associer et vivre une incroyable aventure en enquêtant sur la disparition d’une adolescente. Pendant ce temps, une grosse tempête s’apprête à s’abattre sur la ville… Et il ne vous reste qu’une semaine pour changer la donne !

Une tornade géante se prépare sur Arcadia Bay… Il va falloir agir vite.

Une tornade s’apprête à détruire Arcadia Bay… Il va falloir agir vite !

Life is Strange : une tornade d’émotions

Dans la peau d’une étudiante candide et introvertie

Au fur et à mesure que l’histoire se dessine, l’héroïne apprend à gérer ses problèmes et à vaincre sa timidité. Avec le pouvoir de revenir dans le temps, son comportement change radicalement du premier au dernier épisode : Max prend notamment de plus en plus confiance en elle. De nature bienveillante et altruiste, elle cherche toujours à résoudre les conflits qui touchent les personnes de son entourage, même si cela implique parfois une curiosité un peu trop prononcée. Le retour de Chloé Price dans sa vie, sa meilleure amie d’enfance qu’elle a dû quitter suite à un déménagement,  va jouer un rôle conséquent dans le déroulement de l’histoire.

Chloé Price fume une cigarette sur le banc du phare d’Arcadia Bay.

Chloé Price fume sur le banc du phare d’Arcadia Bay.

Une direction artistique à couper le souffle

Contrairement aux grosses productions AAA qui misent tout sur le réalisme de leur graphisme, Life is Strange arbore une esthétique à mi-chemin entre la 3D au rendu « pâte à modeler » et un travail de textures, au style proche de l’aquarelle. L’atmosphère quasi onirique, les graphismes en cel-shading, les interactions crayonnées, ainsi que la palette de couleurs utilisée et la maîtrise des lumières, rendent le jeu artistiquement très réussi.

Max annonce à Chloé qu’elle dispose d’un pouvoir pour remonter le temps – Life is Strange

Max annonce à Chloé qu’elle possède un pouvoir lui permettant de remonter dans le temps – Life is Strange

Un gameplay simple, mais efficace

Côté gameplay, en dehors de pouvoir figer et remonter le temps dans certaines situations, le jeu s’explore à la manière point’n’click narratif très bien écrit et immersif, avec notamment quelques actions contextuelles (QTE) lors des dialogues. Relativement simpliste, le gameplay passe au second plan ; cependant, lorsque certains évènements surviennent, il faut être très attentif et analyser la situation rapidement pour utiliser son pouvoir à bon escient.

Un acting vocal d’excellente facture

Les doublages du jeu sont d’une excellente qualité, malgré quelques problèmes techniques de synchronisation labiale. Les doublages du jeu sont entièrement en anglais, sous-titrés en français.

Une bande son parfaitement adaptée à l’ambiance du jeu

La musique joue un rôle important dans le jeu : les personnages écoutent la même musique que le joueur. La bande son est sublime et entêtante, composée majoritairement de folk et d’indie : Alt-J, Foals, Syd Matters, Bright Eyes… Cette bande son correspond parfaitement à l’ambiance « teenager » du jeu.

De nombreuses interactions avec l’environnement

Le jeu nous embarque dans la petite ville d’Arcadia Bay, nous faisant découvrir de nombreux lieux… L’environnement, toujours très soigné, se compose d’objets avec lesquels il est possible d’interagir, afin de nous fournir des renseignements sur la personnalité de l’héroïne, sur ses goûts et ses envies. De nombreuses ressources sont disponibles à la lecture pour nous donner des éléments de réponse sur le sort de Rachel Amber, une étudiante du campus mystérieusement disparue. Fouiller chaque pièce jusqu’à épuisement des possibilités est un vrai plaisir tant les remarques de Max sont pertinentes et pleines de références. Journal intime, SMS, mails, affiches, coupures de journaux, descriptions très personnelles des protagonistes, tout est fait pour vous immerger dans la peau de cette adolescente, tout à fait crédible et originale.

Exemples d’interactions possibles avec l'environnement de l’héroïne - Life is Strange.

Exemples d’interactions possibles avec l’environnement de l’héroïne – Life is Strange.

Un journal intime tenu par l’héroïne

Chacun de vos choix seront retranscris via la plume de l’héroïne, nourrissant ses pensées, enrichissant ses commentaires, et expliquant sa version des faits, ce qui participe à la proximité très étroite qui se créée entre le joueur et son personnage. Plus de 70 pages de journal intime sont à votre disposition pour appréhender toute l’histoire du point de vue de l’héroïne.

De nombreux choix possibles

Les conséquences de vos choix créeront « une aventure personnalisée » unique pour chaque joueur, et elles auront un fort impact sur votre propre perception de l’aventure.

Critique garantie sans spoil

Un jeu à découvrir de toute urgence

Life is Strange est un choc émotionnel : une expérience à découvrir d’urgence qui donne des frissons, qui bouleverse, mais surtout, qui laisse une trace. C’est un jeu qui m’a fait découvrir de nouvelles émotions. Pour la première fois, j’ai pu ressentir de la tristesse, sans pour autant ressentir la souffrance qui l’accompagne souvent. De la « bonne tristesse » en quelque sorte. Il est difficile de retranscrire cette incroyable expérience vidéo ludique par de simples mots, il faut la vivre pour le comprendre !

Chambre de Max : mur photo

Chambre de Max : toutes ses photographies sont collées au mur

Premières impressions : une progression lente pour découvrir le monde

Dès le début du jeu, une étrange sensation s’empare de nous : celle de participer à une histoire qui pourrait être la nôtre, car les sentiments et les émotions des personnages sont retranscrits de telle façon que le monde, l’environnement et les personnages qu’on nous décrit nous paraissent tout à fait réels.

Max et Chloé se détendent avant d’aller en cours.

Max et Chloé se détendent avant d’aller en cours.

La progression est assez lente pour permettre au joueur d’explorer l’environnement à son rythme et de découvrir les différentes mécaniques liées au gameplay, qu’il est indispensable de bien maîtriser pour pouvoir remonter dans le temps.

Un système narratif de choix/conséquences original

De nombreux choix s’offrent à vous, et on s’amuse à revenir en arrière pour découvrir les autres alternatives qui étaient possibles, même si on se rend bien souvent compte que notre intuition de départ était la meilleure. C’est un jeu à vivre de façon très personnelle, car nos choix nous appartiennent. Mais attention à l’effet papillon : petites causes, grandes conséquences…

Chacun de vos choix aura des conséquences.

Chacun de vos choix aura des conséquences.

Une immersion complète dans l’univers du jeu

Au fur et à mesure de la progression du scénario, le joueur s’implique de plus en plus et se laisse prendre au jeu, jusqu’à une immersion complète. On s’attache aux personnages, jusqu’à ressentir de vrais sentiments pour eux, même si l’on sait pertinemment qu’ils sont fictifs. Tristesse, regrets, doutes… Ce jeu parvient à nous faire passer par différentes phases, assis derrière notre ordinateur, notamment grâce à une bande son qui colle parfaitement à l’ambiance du jeu et qui décuple les émotions.

Max joue de la guitare dans sa chambre.

Max joue de la guitare dans sa chambre.

Un scénario cohérent tout au long de l’histoire

La fin est longuement amenée, après avoir exploré de nombreux univers qui nous forcent à réfléchir à nos choix et à leurs conséquences. Le scénario, qui va bien au-delà de ce que le jeu nous montre, reste la clef de voute d’une expérience qui restera dans les mémoires. Rien n’est laissé au hasard. C’est un chef d’œuvre scénaristique à ne manquer sous aucun prétexte. Si tant est qu’on se laisse prendre par l’ambiance et le récit, on peut beaucoup apprendre sur soi-même, voire finir le jeu en se sentant grandi. Plus qu’un jeu : il s’agit d’une véritable leçon de vie.

On aimerait revenir dans le temps et jouer à ce jeu comme si c’était la première fois, encore et encore. Une fois terminé, il peut être difficile de décrocher de l’univers du jeu. On peut même ressentir une certaine nostalgie pour une époque et une réalité qui ne sont pourtant pas les nôtres.

Logo Life is Strange

Logo du jeu Life is Strange

Life is Strange est un jeu qui permet de nous évader dans un autre monde, où la beauté est dans la suspension du temps. Le jeu s’adresse avant tout à la sensibilité du joueur et à son expérience personnelle. Traitant des sujets délicats liés aux relations humaines, son scénario bouleversant et ses personnages charismatiques ne vous laisseront certainement pas indifférent.

Avis du rédacteur (Ludovic R.) : ce jeu m’a marqué à vie. Définitivement, il s’agit pour moi du jeu de l’année, ainsi qu’un des meilleurs jeux de tous les temps. Il est rare de trouver un jeu qui puisse nous transporter à ce point.

Merci DontNod.

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires