Découverte de l’escrime, une discipline olympique française

L’escrime est un sport olympique français, mais c’est un sport peu médiatisé avec une attractivité en baisse. Pourtant, c’est le sport qui a ramené le plus de médailles aux jeux olympiques (plus de 115 médailles, dont 41 titres). Si vous avez toujours aimé regarder des films de cape et d’épée, ou si vous appréciez le spectacle mêlant deux combattants se disputer des touches, il n’est pas trop tard pour apprendre l’art de manier l’arme blanche !

L’escrime, un sport pas toujours compris

Quelques notions de base

L’escrime est un sport de combat qui permet d’apprendre l’art de manier les trois armes : le fleuret, l’épée et le sabre. Chaque arme dispose de sa propre histoire, de ses propres règles et de ses propres manières d’utilisation. Au fil du temps, l’escrime a su conserver un certain nombre de traditions basées sur le sens de l’honneur et de la courtoisie ; c’est pour cela qu’avant chaque assaut, les adversaires se saluent, et saluent l’arbitre.

Le saviez-vous ? Le salut de l’escrime représente le ciel lorsque la lame de l’arme est en haut, la vie lorsque l’on glisse la coquille de l’arme sous le menton, et la terre lorsque la lame redescend au sol.

combat d'escrime

L’apprentissage de l’escrime se fait généralement soit par le fleuret, soit par l’épée, car ce sont des armes d’estoc, c’est-à-dire que l’on peut uniquement toucher l’adversaire avec la pointe de l’arme.

Oui mais l’escrime c’est dangereux non ?

Pas du tout ! C’est une idée reçue ; beaucoup pensent que la présence d’armes dans ce sport génère un danger. Cependant, l’escrime est un sport très sûr, notamment grâce à l’évolution des différentes règles de sécurité concernant l’équipement adéquat, respectant des normes très strictes définies par la Fédération. D’ailleurs, une arme classique est recouverte d’un embout de plastique appelé « mouche » pour éviter de blesser, et une arme électrique est dotée d’un appareillage électrique agissant comme un interrupteur. De plus, les lames d’escrime sont légères et flexibles, et se cassent lors d’un impact trop violent ; il n’y a donc aucune chance de découper quoi que ce soit avec une arme d’escrime ! La plupart des blessures subies ne sont donc pas liées à l’arme, mais comme la plupart des autres sports, aux chutes et aux faux mouvements.

 

 

 

 

 

L’escrime, un sport bénéfique sur plusieurs plans

L’escrime est un sport qui se pratique généralement dès l’âge de 6 ans, et qui apporte de nombreux bénéfices sur tous les plans.

L’escrime sur le plan psychologique

L’escrime permet de développer la confiance en soi. Lorsque l’on revêt notre masque, nous ne devenons plus qu’une seule personne : un combattant qui élabore une stratégie en fonction de son adversaire, et qui lutte pour la victoire à travers son combat.

L’escrime développe la maîtrise de soi, car il faut savoir rester calme face aux menaces et aux pièges de l’adversaire. Un vrai escrimeur sait accepter la défaite lors d’un échec, que ce soit en compétition ou en assaut libre.

L’escrime vous met en garde et développe votre attention ; il faut être paré à une éventuelle attaque à n’importe quel moment, pour envisager une riposte.

escrime tente l'aventure

L’escrime sur le plan physique

L’escrime développe l’équilibre et le contrôle des déplacements ; il faut être sur ses deux jambes et coordonner ses mouvements pour pouvoir attaquer et se défendre, tout en faisant preuve d’une très grande précision en ne touchant que la surface valable pour marquer et remporter la victoire.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sport de combat ? Ou bien souhaitez-vous faire découvrir ce sport à votre enfant ? Si vous habitez en Alsace, le Cercle d’Escrime de Wittenheim (CEW) vous propose 2 séances d’essai gratuites et met à votre disposition le matériel afin de découvrir cette discipline olympique !

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires