Photographe mode enfant : les coulisses d’un shooting

Le travail des photographes professionnels pour les marques de puériculture est fabuleux. Avec L’Atelier Photo de Mulhouse, embarquez dans l’aventure passionnante des shooting photo de mode enfant.

shooting photo mode enfant

Une logistique bien rodée pour préparer le shoot

C’est un travail très complet qui est réalisé en amont du shooting par le photographe de mode et son équipe :

  • Le casting, non seulement des enfants mais aussi des mannequins ou comédiens adultes qui devront jouer les parents. On prévoit également une « doublure » en cas d’imprévu ou d’indisponibilité de l’enfant qui avait été sélectionné.
  • La recherche du lieu du shooting et les repérages. Il faudra aussi créer un décor, réfléchir à la lumière, etc. Tout un univers à créer.
  • L’organisation avec les différents partenaires présents sur le shoot : stylistes, régisseur, assistant, maquilleur, coiffeur.
  • La location du lieu et du matériel nécessaire, ainsi que la planification du shooting. La loi impose une durée de shooting de 2 heures maximum pour les enfants. Le choix des horaires est très stratégique car les enfants en bas-âge ont des besoins qui doivent très rapidement être comblés (repas, sieste…).

Au-delà de la logistique technique, il y a le travail relationnel et humain : il faut briefer les parents du bébé modèle sur leur rôle et le déroulement de la séance photo, ce qui permettra de gagner également la confiance de l’enfant !

photographe mode enfant bébé

Le photographe : un rôle d’arbitre

Le photographe a évidemment un rôle clé. Il est derrière l’objectif, mais c’est également à lui d’arbitrer et de convier les spécialistes dont il a besoin autour de lui parmi la dizaine de personnes présentes sur le plateau (client, modèles, assistants, parents…).

Par exemple, une personne est dédiée aux enfants, pour les guider de l’atelier maquillage au plateau, les accompagner durant les prises de vue, etc. Son rôle est précieux, en collaboration étroite avec le photographe qui, à une certaine distance et derrière son appareil photo, ne peut pas facilement interagir avec ses petits modèles.

« C’est un travail d’équipe. J’aime en être l’architecte. », confie Marc Barral Baron, photographe mode depuis 1990. Il a réalisé des reportages pour les catalogues de Aubert ou encore pour une nouvelle collection Marèse :

Une part d’improvisation inévitable sur le shooting

C’est une organisation bien maîtrisée qui permet de faire face, sur le terrain, à tous les aléas qui peuvent se présenter lorsque l’on travaille avec des enfants. Toute l’équipe doit s’adapter très vite, car les petits bouts de chou (généralement entre 3 et 18 mois) ne sont pas en mesure de répondre à toutes les attentes précises des adultes.

Il faut alors saisir l’instant, capter les regards, se prendre au jeu. L’assistant photographe encourage l’enfant à avoir telle gestuelle ou posture. Et si cela ne fonctionne pas immédiatement, il faudra, encore une fois, s’adapter !

coulisses photographe mode enfant

Les petits mannequins repartent avec le souvenir d’une expérience agréable, et toute l’équipe aussi. Pour le photographe, c’est un travail diversifié, avec cette part d’imprévisible qui le rend passionnant.

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires